Qui sommes-nous

La Fondation a obtenu le certificat de Victoire d’Or en 2015. Sur la photo, nous recevons le prix Victoire. De gauche à droite, Cristina Uriarte, ancienne directrice de la culture basque, Iñigo Urkullu, Lehendakari, Patxi Zubiaur, secrétaire de la Fondation, et Patxi Baztarrika, ancien adjoint à la politique linguistique.

Plus de deux décennies se sont écoulées depuis la création de l’Association Leizaola. Pendant tout ce temps, nous qui avons participé à la création de cette organisation, nous avons été témoins de changements profonds non seulement de la société basque, mais aussi de toute la structure internationale, et notre organisation, qui se caractérise par un engagement ferme envers cette société qui sert, a évolué et s’est adaptée à ces transformations, sans oublier sa raison d’être et son engagement dans le principe de création énoncé dans nos Etats.


Et il ajoute : “La Communauté de communes Leizaola va diffuser et renforcer la culture basque et notre langue, le basque, et promouvoir l’identité culturelle basque parmi toute sorte de citoyens ou d’autres. Jesús María de Leizaola, aussi appelée Lendakari Zarra, a été l’une des figures essentielles du Pays Basque du XX siècle.


Il songeait à beaucoup de valeurs qui éveillent notre admiration la plus profonde, et son attitude ouverte et interviewée l’aurait sans doute transformé en un homme politique hors de la série, s’il avait agi de nos jours. De plus, Leizaola a toujours défendu l’université basque en tant que garantie pour la survie et la continuité de notre langue dans les classes basques. C’est pourquoi, lorsque nous formâmes la Société Leizaola, nous voulûmes retrouver la personnalité essentielle de notre passé historique le plus proche, rassemblant de nombreux principes et valeurs qui méritaient notre respect et notre reconnaissance.


C’est avec cette connaissance que l’association Leizaola a commencé sa carrière en 1997, et aujourd’hui, en regardant en arrière, nous, qui avons participé à la création de ce projet, devons exprimer nos plus profondes et sincères remerciements à tous les organismes, entreprises et personnes qui ont permis la consolidation de cette organisation.
Croissance et progrès constants, qui sont le meilleur tribut et le meilleur aveu que nous puissions donner à notre inspirateur suprême, Jesús María Leizaolari, et à toutes les personnes qui, indépendamment de leurs conceptions, ont ou défendent le patrimoine historique et culturel de leur pays.


En suivant l’exemple de Leizaola, nous avons consacré une grande partie de notre activité aux jeunes basques à travers des publications, des représentations et des séminaires. Nous voulons les inciter à réfléchir et à participer à la société.


Nous pensons qu’il est très important de prendre en compte nos jeunes, qui sont l’avenir de notre société, et il faut leur transmettre un message d’illusion et d’espoir pour leur faire part des défis de notre temps. Dans les forums que nous organisons, les publications que nous publions, il y a toujours un certain nombre de sensibilités sur le sujet que nous avons posé à un moment donné. Ainsi, à Leizaola, nous faisons simplement un espace qui nous permet d’exprimer des points de vue différents et de poser des solutions différentes pour le même sujet. Les conséquences, ou tendances favorables à l’un ou à l’autre point de vue, dépendent de chaque point de vue ; car notre tâche est de faire des réflexions et des discussions, et non de diriger les opinions à l’une ou à l’autre occasion.


Dans les pages suivantes, le lecteur trouvera des informations précises sur notre Organisation et sur ses activités, et comme la nôtre est entièrement ouverte à la participation, il prendra toutes les suggestions ou propositions qu’il voudra nous transmettre.


J’exprime ma satisfaction, car toutes les données contenues dans ce document proviennent de près d’une décennie de travail et de dédicaces, et cela n’aurait pas pu se produire sans l’appui décisif de nos collaborateurs et de nos collaborateurs. Nous voulons offrir ce travail à tout le monde.